Défi- 15 outils pour devenir créatif – Outil 7: la marche créative

 

Hello les créateurs-en-herbe!

L’outil d’aujourd’hui, la marche créative est inspirée de mon expérience de prof-pédagogue, comme d’un de mes plus grands mentors…

En classe

Dans mes classes de primaire, je me suis rendue compte que chaque année, il y avait plus des 3/4 des élèves pour qui la façon d’apprendre qui fonctionnait le mieux c’est le mouvement.

On appelle ça le profil pédagogique kinesthésique.

Cela fait mentir les statistiques qu’on peut trouver à droite à gauche sur les études qui offrent la grande majorité aux visuels. Ce n’est pas ce que j’ai observé.

Si chaque enfant avait en effet une prédisposition pour telle ou telle façon d’apprendre, et souvent croisée (Kinesthésique dominant + visuel etc), il s’avère que beaucoup avaient besoin de mouvement pour intégrer les apprentissages.

Je vous vois venir. Ce n’est pas sans lien avec le besoin de bouger de chaque enfant, lié à des classes souvent statiques et un enseignement souvent frontal. Certes, ce n’est pas faux. Mais pas exclusivement vrai non plus Winking smile.

Or, en tant qu’enseignant, on cherche à aider chaque enfant tel qu’il est et là où il en est n’est-ce pas? A nous de trouver le bon cocktail de pédagogies mixées pour répondre au mieux aux besoins des enfants.

Et bien la marche créative, ça fonctionne! Smile

Screenshot_20190719-111542-02

Steve Jobs

Dans la biographie qui lui est dédiée, Walter Isaacson explique à quel point Steve Jobs a besoin de bouger pour être créatif. Ses longues marches sont presque cultes. Il invitait les collaborateurs ou collègues avec qui il voulait réfléchir pour avancer sur ses projets.

La marche créative

Je vous propose donc aujourd’hui d’intégrer le mouvement conscient dans votre vie, comme allié créatif.

Marchez! Sortez! Prenez l’air! Promenez-vous! Connectez-vous à la nature, aux énergies, à l’air frais.

Laissez aller votre esprit, ou choisissez un thème de réflexion, en posant l’intention d’être ouvert à toute suggestion. Et laissez venir. Le mouvement facilite la circulation d’énergie et de pensée.

En plus, cela vous fera faire un peu d’exercice, ce qui est bon pour vous.

Vous verrez les choses sous un autre angle, un autre point de vue. Oui je sais, ça fait très Mr Keating dans le Cercle des Poètes disparus. N’empêche qu’il a raison, non? Go Captaine, Grimpez sur votre bureau, ouvrez les yeux, ouvrez votre esprit!

Julia Cameron décrit le concept p.298 dans Libérez votre créativité:

“La plupart des créateurs bloqués sont des êtres cérébraux. (…) nous avons besoin de sortir de notre tête et d’entrer dans un corps de travail. Pour le réaliser, nous devons d’abord nous déplacer dans notre corps.

(…) La création exige l’action, et une partie de cette action doit être physique. C’est un défaut des Occidentaux d’adopter des techniques de méditation orientale pour se retrouver au septième ciel et se sentir nobles, mais complètement dysfonctionnels. Nous perdons notre enracinement et, avec lui, notre capacité à agir dans le monde.

(…) Il faut une quantité suffisante d’énergie pour émettre un signal puissant. C’est ici que la marche à pied fait son entrée. Ce que nous recherchons ici, c’est une méditation en mouvement. Cela signifie une méditation qui, grâce au mouvement, nous place dane le maintenant et nous aide à arrêter de tourner en rond. Vingt minutes par jour suffisent. Le tout, c’est d’étirer votre esprit plutôt que votre corps. (…) Le but, c’est de se connecter à un monde situé à l’extérieur de nous-mêmes. (…)

En marchant, vous allez aérer votre cerveau et l’ouvrir à de nouvelles possibilités.

Essayez!

Partagez l'article:
  •  
  •  
  •