Mes trois habitudes créatives pour être un.e artiste zen

Une fois n’est pas coutume, j’ai eu envie de me frotter au défi-événement inter-blogueurs lancé par Olivier Roland sur le thème les “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien”. A ma sauce, évidemment, je vous propose une réflexion autour de

 

Trois habitudes créatives pour être un.e artiste zen

 

  1. Le Zentangle

Le Zentangle est une pratique que j’ai intégré à mon quotidien depuis un moment déjà. Je m’y exerçais sans le savoir adolescente en suivant mes cours au collège, ou au lycée. J’ai découvert il y a peu une forme d’art, permettant un réel accroissement de bien être.

zentangle

Le Zentangle, c’est quoi?

Il s’agit d’une technique de dessin créée par Maria Thomas et Rick Roberts, qui proposent d’accroître son bien-être par un exercice agréable et “satisfaisant”. C’est une méthode de dessin méditatif reposant sur une utilisation répétitive de toutes les formes géométriques et curvilignes.

Choisissez donc un motif, et répétez le à l’infini sur votre feuille, autour d’un texte, d’un écrit, d’une image. La répétition est douce et permet à l’esprit de se concentrer sur soi et de laisser la sérénité envahir le corps.

Pour qui, pour quoi:

Je propose moi-même ce genre d’ateliers. Une séance de Zentangle est un grand moment de relaxation. On commence par une méditation guidée, douce, pour revenir en conscience dans son corps; puis on découpe quelques formes dans de jolis textes. Et on se met à dessiner, en utilisant les motifs de son choix. Ces ateliers peuvent être à destination d’enfants, comme d’adultes. Ils aident à la concentration.

Comment procéder:

Si vous êtes puristes du Zentangle, voici comment faire:

  • Chaque carreau ou cadre Zentangle mesure 8.89 cm de côté.
  • Il est pensé pour être fait en une seule fois, d’un seul coup.
  • Chaque carré ne doit pas excéder une quinzaine de minutes.

zentangle

  • Personnellement, les carrés sont un espace trop rigides pour moi.
  • J’aime me concentrer sur un format A6 ou A5.
  • Je colle quelques morceaux de textes, car cela libère les mots dans ma tête.
  • Et je “brode” mes motifs autour, pour l’enlacer, le faire mien.

Le but du Zentangle

Utiliser la technique du zentangle permet de “recréer un environnement personnel, intime et unique”. 

Essayez…

 

  1. Les rendez-vous avec l’artiste

Inspirés par Julia Cameron, ces rendez-vous sont la base d’une relation de bien-être avec vous même.

L’idée est de s’offrir un rendez-vous rien qu’avec soi, noté dans son agenda, qui permette de se connecter à son enfant-artiste, enfant intérieur. Celui ci a besoin d’être choyé, chouchouté, écouté, nourri. 

Ces rendez-vous peuvent prendre plusieurs formes:

  • Une balade dans la nature, pour s’émerveiller.
  • Observer ou faire un croquis d’un immeuble, un monument, un lieu
  • S’offrir un moment de détente dans un bain moussant parfumé
  • Pianoter sur le clavier en laissant les notes danser dans sa tête…

Rdv avec l'artiste

Photo JTPhotographe

Tout est possible, bien sûr. L’idée est de ne se retrouver qu’avec soi, et de s’offrir du temps, en tête à tête avec soi-même.

 

Si vous avez du mal avec le lâcher prise, je vous propose de lire cet article d’Habitudes Zen, qui vous aide à Étendre la pratique de la pleine conscience à toute votre journée. 

 

L’artiste est souvent un être doué d’émotions qu’il ne sait pas toujours gérer, et l’Art permet de canaliser ses émotions et cultive l’apaisement.

La troisième habitude zen que je veux proposer, c’est de se lancer dans une manipulation de matière.

 

 

  1. Manipuler la matière

Quand j’étais enseignante, j’avais coutume de faire passer ma colère en froissant une feuille sur laquelle j’avais écrit “COLÈRE” en gros et je la jetais par terre, ou je la déchirais en petits morceaux, j’essayais de passer mon trop-plein d’émotion de mon corps à la feuille. Des fois ça marchait.

Avec les enfants, j’aimais bien allumer une petite bougie que nous contemplions. La flamme vacillant toujours en mouvement faisait fondre la colère et la dissolvait. Evidemment, l’enfant devait être accompagné pendant le processus.

Depuis que je créé, je suis bien plus apaisée.

La flamme fonctionne toujours sur moi. Je suis fileuse de verre.  Je reste fascinée par la chaleur bienveillante, la transformation de la matière, la légèreté et la transparence qui naissent de mon émotion.

Flamme

Dans mon atelier, Suz’Art.Crea

Il y a plein de matières qui fonctionnent.

Parfois j’aime passer des heures à malaxer une pâte à sculpter. Le modelage, la pâte à modeler, la pâte à sel etc peuvent facilement permettre de créer ce sentiment de bien être. Ces matières sont froides puis tièdes et envoient par les mains des messages d’apaisement. Elles recentrent l’équilibre tête-cœur-main.

Terre

Photo FangFest, le festival des petits céramistes

Entrer dans une activité créative, c’est de toute façon permettre à l’esprit de flotter à l’intérieur du corps pour essayer d’en extraire l’Essence. Il n’y a pas, à mon avis, d’acte plus zen.

Chacun peut juste trouver sa façon de s’apaiser, d’être dans le bien-être, de s’octroyer son moment.

 

Voici mes trois habitudes pour être un artiste zen, je suis curieuse de savoir quelles sont les vôtres! On en discute en commentaires?

Partagez l'article:
  •  
  •  
  •